Communication humaine ou confusion perpétuelle

communication_humaineDans ma vision du monde, la difficulté première de la communication humaine tiens au fait que, l’idée envoyée par une personne qui s’exprime, n’est pas nécessairement la même, que l’idée reçue par la personne qui l’écoute. A ce sujet, j’ai justement partagé sur mon mur il y a quelques jours, une “idée captée”. Avant de vous la partager, je vous explique rapidement ma conception des “idées captées” : ce sont des idées que je reçois quand je suis tellement concentré sur une chose précise, que je suis entièrement détaché de tout le reste. Elles me viennent subitement de l’intérieur et à chaque fois, je suis étonné car elles sont totalement hors sujet avec mes pensées du moment. Bref, voici l’idée captée en question :

« Chaque mot porte une vibration mais ce n’est pas une vibration fixe. Quand un mot sort de la bouche de quelqu’un, sa vibration est modifiée par la conception du mot de la personne ainsi que par ses pensées de l’instant. »

Je rajoute à cela que nous sommes pas tous animés de la même manière, certains vivent par leurs intérêts, d’autres par leurs émotions et d’autres encore ont sûrement trouvé l’équilibre. On conçoit donc aisément que ce que l’on exprime, passe dans un premier temps par nos propres filtres de communication, puis ensuite par les filtres des personnes qui écoutent. Evidemment, il faut également être vigilant lorsque nous sommes nous même en position d’écoute. C’est une fois ces compréhensions acquises, que l’on peut comprendre tout l’intérêt de ne jamais tenter de penser à la place d’autrui. La confusion est déjà bien souvent présente sans pour autant essayer de s’imaginer les pensées exactes de nos interlocuteurs. Il est donc inutile de s’enfermer dans d’hypothétiques compréhensions du fonctionnement des filtres propres à une tierce personne.

Bien, tout cela est déjà complexe et mériterait une étude plus approfondie pour en comprendre tout le mécanisme mais au lieu de cela, je viens rajouter une autre problématique qui joue parfois en la faveur de la confusion. Dans l’idée captée que j’ai partagée plus haut, j’insinue que quand je parle, je rajoute à la vibration des mots utilisés une part de la vibration de mes pensées de l’instant. Imaginons un peu qu’en plus je sois accompagné de présences invisibles… alors une autre addition sera éventuellement à rajouter à l’équation. En effet, nous sommes nombreux à comprendre et à accepter que nous sommes en permanence entourés par des présences invisibles, bien souvent pour des raisons qui nous dépassent et aussi simplement parce que le hasard est une science de l’invisible qui n’a rien d’aléatoire. On peut alors se retrouver dans des situations où il y a bien plus de présences invisibles en action que de personnes incarnées. Personnellement cela ne me pose aucun problème puisque tout est parfait. Je trouve juste qu’il est important de se rappeler qu’il n’y a ici que les personnes incarnées pour exprimer de vive voix toutes les idées générées par ce remue ménage invisible et qu’il est possible que beaucoup de voix tentent de s’exprimer à travers eux… ce n’est pas un cas général mais imaginez donc la confusion que cela peut engendrer, le fait de savoir cela m’a bien souvent permis de lâcher prise sur des situations devenues incontrôlables.

Il est capital, de ne pas pour autant se décharger des ses propres responsabilités, en rejetant en permanence, la faute sur l’invisible.

L’essentiel réside en notre capacité à percevoir l’Amour qui habite chaque situation de notre Vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :