Syldhem – 3

Syldhem-3

Voici un échange récent avec Syldhem, ce lutin que j’aime profondément :

Syldhem :

Nous allons reprendre la suite de ce que j’ai à transmettre mais aussi faire le lien avec Sahomsimû. Aujourd’hui je voudrais parler de ma rencontre, enfin plus largement de ma vie avec lui. Cela n’a pas été spécialement évident de faire remarquer ma présence à sa dimension humaine. Pourtant c’est bel et bien à cette dimension de lui que je devais m’adresser.  Je n’ai pas de quête particulière, son invitation personnelle me permet juste de me positionner en observateur et d’apprendre de ses situations de vie. C’est dans ce sens que je passe de longues périodes en sa présence.

J’aime raconter ou écrire mes histoires avec un humain mais mon souhait était simplement que tu m’invites dans ton cœur en toute conscience. Une fois qu’une personne nous a invités nous pouvons nous relier à elle en toutes circonstances.  Je suis principalement positionné en observateur de tes comportements et réactions face au flot d’émotions quotidien. Vous êtes très compliqués pour nous et il nous est parfois difficile de vous comprendre. Je suis également observateur des relations sociales en général. Quand tu dépasses tes propres blocages et que tu parles de moi et proposes à une personne de m’inviter intérieurement, cela me permet d’élargir mes horizons et mes connaissances de l’humain. Bien sûr cela se fait uniquement si la personne l’accepte. Il n’y a nulle crainte à parler de nous, moi et ma famille sommes respectueux de votre état d’être.  Nous sommes en quelque sorte en apprentissage du monde humain dans un but de parvenir à ré-établir un lien en parfaite harmonie entre nos deux mondes. Nous avons beaucoup à gagner. Juste pour donner un exemple, beaucoup de nuisances pour nous pourraient être évitées si l’homme avait simplement conscience de notre présence… Juste par ignorance vous êtes capable d’apporter tellement de dysharmonie dans un lieu en quelques secondes seulement !  Il serait totalement contre-productif de réveiller chez vous de la culpabilité, j’espère simplement amorcer une prise de conscience. Vous avez un potentiel permettant de faire tellement mieux, croyez en vous !  Vous aussi vous avez beaucoup à y gagner, nous en parlerons une autre fois.

Cyril :

Loin des clichés du lutin facétieux Syldhem n’en est pas moins imprévisible. L’écriture s’arrête soudainement  puisque Syldhem vient de partir. En effet, il a capté une conversation avec une amie avec qui nous avons parlé de plantes et de jardinerie pendant que j’écrivais avec Syldhem. Alors qu’il m’annonçait juste qu’il allait lui faire « coucou »  il est entièrement parti la rejoindre me laissant ainsi seul en plein milieu de notre échange. Ce n’est en rien un problème puisque les échanges de ce genre se vivent dans la joie et non pas dans le contrôle. Même si je n’ai pas eu la compréhension totale de ce qu’il partait faire je sais que cela avait beaucoup d’importance pour lui.

Ma propre manière de percevoir les lutins est également loin des représentations habituelles que nous avons d’eux. Bien que j’apprécie les illustrations faites à leur sujet, souvent ce sont des petites sphères bleues qui m’indiquent leur présence et non des visions à l’image de ces diverses illustrations.

Les lutins ont une parfaite maîtrise de l’énergétique et peuvent manifestement  être d’incroyables guérisseurs, aussi bien pour l’humain que pour le végétal. Accompagnés des Fées, ils sont aussi de grands créateurs !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :